A quoi ça sert de bricoler …

A quoi ça sert de bricoler quand on voit tout le matériel disponible à des prix si bas.

Un Baofeng à 35 euro, et vous avez de quoi « causer dans le poste », contacter les copains via le relais du coin, pour à peine 100 euro de plus vous allez pouvoir faire du  » numérique », c’ est à dire vous connecter à internet via un « hotspot » dans la même gamme de prix. Les sites spécialisés dans le matériel radioamateur ( et  » amateur-radio », Dr Jekyll & Mr Hyde ) débordent d’ offres pour des solutions  » clef en main » qui permettent d’ assembler une chaine complète d’ émission réception avec des possibilités étonnantes .

Mais voilà : je sais pas vous, mais moi, ça m’ amuse 3 minutes, et une fois que j’ ai vu que ça fonctionne, je me demande ce que je vais bien pouvoir en faire. Et puis, j’ aime bien savoir comment ça marche, comment c’ est fait, comment on peut modifier, adapter le bidule, etc…

En fait, peu m’ importe de faire un contact, ce qui me plait vraiment, c’ est d’ expérimenter, construire des prototypes, qui ne marchent pas souvent du premier coup ( heureusement! ), et quand ça fonctionne, je me dépèche de ranger ça, ou de le démonter pour essayer autre chose.

j’ exagère un peu, mais tout ça c’ est pour vous expliquer qu’ on peut faire de la radio  » autrement » en se focalisant plus sur la création de montages, même relativement basiques, la mise au point, l’ optimisation, que sur le fait d’ accumuler des contacts et des cartes qsl.

Et ne croyez pas qu’ on ne peut pas faire de « DX » avec un petit montage  » homebrew », comme disent les anglophone, et laissez moi vous dire quelle sensation extraordinaire on peut ressentir en faisant son premier contact, parfois dans des conditions plus qu’ acrobatiques avec un petit circuit monté sur un bout de circuit imprimé de 10cm par 10 cm, assemblé avec la méthode Manhattan, des ilot de pcb soudé sur une plaque cuivrée simple face, ou  » ugly style », Aka « dead bug style », composants soudés en l’ air, sur le dos, au plus près du circuit. Même si ça n’ a pas le rendu esthétique d’ un circuit fait en Chine, avec silk screen, vias métallisés, multi couche et cms,

on peut avec un peu de soin produire un circuit fiable électriquement et mécaniquement parlant, facile à débugger en cas de bourdes ( prévoir un peu d’ espace supplémentaire ) et esthétiquement tout à fait regardable sans que ça pique trop les yeux.

Perso, l’ esthétique laisse souvent à désirer, mais laissez moi vous présenter un bon exemple de tout ça

http://f6hcc.free.fr/microwatt.htm

Voici le « microwatt » par F6HCC, montage sur circuit simple face gravé à la Dremel ( pub non subventionnée ) C’ est de la VHF, et ça marche, pour peu qu’ on soigne les connections et le plan de masse.

Je sais pas vous, mais je trouve que ça a de la gueule, bien rangé comme ça, aéré juste ce qu’ il faut, bien lisible, plein de place pour y mettre une sonde d’ oscilloscope.Et puis ensuite, rien n’ empêche de mettre ça dans un beau coffret pour parfaire l’ esthétique

Et quand vous avez lu la page sur le microwatt, allez jeter un oeil au reste du site de Michel, F6HCC, c’ est plein de très bons articles, d’ idées de montages faciles à réaliser mais performants, avec pleins d’ explications techniques tout a fait abordable, pour qui s’ intéresse.

Enjoy !

Antoine, de F8EBL


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.