Le mystère des stations « de nombres » ou stations « numéros ».

Par Alain F1GIB

Tout SWL, OM ou DXmen BCL OC un peu curieux est tombé, hors bandes amateurs, au moins une fois par hasard, sur ces stations bizarres, émettant inlassablement une série de chiffres. A ne pas confondre ces messages codés avec certains messages diffusés en boucle par certaines stations météo !
Caractéristique typique des « stations numéros », l’opérateur semble être une femme. Elle parle l’espagnol, l’allemand ou coréen. Sauf pour quelques mots au début et la fin de la transmission, le message est constitué de numéros, annoncés par groupes de cinq, quatre, ou, plus rarement, trois chiffres.
Les « stations de nombres » sont toutes calées sur des fréquences non autorisées. Curieusement, aucun gouvernement ou organisation ne semblent connaître, officiellement du moins, l’origine de ces émissions.

Le format exact des messages varie avec la langue et le nombre de chiffres par groupe. Avec l’espagnol, cinq groupes de chiffres, par exemple, une transmission typique :

Atencion 290 22 … 22 … 290 Atencion Atencion 290 22
… 65438 … 34742 … 23453 … 23454 … 29584 … 24836 …
22334 … 34635 … 10202 … 19 375 … 34 653 … 23 457 …
12345 … 94532 … 24643 … 27543 … 14795 … 24568 …
75744 … 74755 … 87194 … 63549 … final, définitif.


Après le message « Final, finale, » la transmission s’arrête. Il est certain que la transmission est répétée quelques minutes plus tard mais sur une fréquence différente.

Toute tentative logique, pour expliquer ces émissions éphémères, est compliquée par leur nombre et leur diffusion dans différentes langues. Typiques du mystère des « stations numéros », ce sont parfois les messages en anglais avec une voix féminine dire « Désinformation groupes » et se terminant avec « Fin de la désinformation ».

Certaines stations commencent leurs messages avec de la musique, par exemple, au 3820 KHz il y a une mélodie électronique de quatre notes. Au 12700 KHz, une mélodie de vingt et une notes de flûte, au 4740 kHz, interlude de Aida, au 15507 KHz il y a des bips.

Les fréquences données ici, aujourd’hui, seront obsolètes quand vous lirez ces lignes, ces stations étant mouvantes. Cela rend très difficile l’usage de la goniométrie pour les localiser.

On « suppose » que ce seraient des émissions destinées aux agents secrets. Comme la diffusion des messages est mondiale, il est impossible de savoir dans quel pays le destinataire du message se trouve réellement. Ce dernier n’a besoin, comme équipement, que d’un simple récepteur BCL AM de Mr tout le monde, avec la bande OC. On est loin des gadgets de James Bond !

Apparues pendant la guerre, plusieurs dizaines de « stations numéros » sont toujours actives. La raison d’une telle longévité ? Leur très grande sûreté, car à l’heure de la technologie numérique où tout est piratable et géolocalisable, les radios « de nombres », malgré leur technologie désuète, restent le moyen le plus sûr dans l’anonymat le plus total.

Pour nous, OM écouteurs, le fait de dénicher ces stations éphémères est passionnant car il éveille notre curiosité… Mais pas de QSL possible en retour !!

Quant à savoir à quoi ces stations servent réellement, cela dépasse le cadre de notre hobby et ne nous regarde pas. Le mystère reste entier !

Pour plus d’infos, un site très bien documenté : https://www.numbers-stations.com/

Il y a tellement de choses à écouter sur les OC, qu’on ne se lasse pas. On en découvre tous les jours de nouvelles …

Mes conditions d’écoutes : 3 longs fils de longueurs et orientations différentes et 1 verticale, couplées sur 1 Icom IC-R70, 1 Icom IC-R71E-T (thermostaté), 1 Icom IC-R75 (DSP), 1 Kenwood R-5000, 1 Kenwood R-2000 (couplé en symétrique pour les VLF et LF).

A bientôt pour une autre aventure sur les ondes courtes : … Les stations mystérieuses en CW.

UVB-76 est une station russe, qui émet en AM sur 4625 KHz. Sa signature, utilisée pour garder la fréquence occupée est : 1,5 s de buzzer, suivi par une pause.
Quand le buzzer s’arrête, si besoin est, un message vocal (codé !) est lu en direct. Le format du message vocal habituel est : [Indicatif] 58 151 [Mot de code] 39 51 65 78. Exemple de type de message envoyé : UVB-76, UVB-76 —93 882 naimina 74 14 35 74 – 9 3 8 8 2 nikolai, anna, ivan, michail, ivan, nikolai, anna, 7, 4, 1, 4, 3, 5, 7, 4

Cette station a été découverte une nuit par un SWL hollandais, Ary Boender, passionné d’écoutes radio HF.
Cette station serait située maintenant dans la région de Leningrad et émet sous le call MDZhB.
Elle émet aussi sur 6998 KHz sous le call ZhUOZ

KPA (kilo-papa-alpha) est la station ondes décamétriques du Mossad sur 5230 KHz, 5339,5 KHz sous l’identifiant Mike India Wisky et Echo Zulu India sur 9130 kHz

Voici une ancienne page du journal de bord qui a été retrouvée dans l’ancien site de transmission de Povarovo, aujourd’hui abandonné, qui montre des messages de monolithes et de couverture de zone (зона)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.