Arduino : initiation à l’usage des radioamateurs. 1ere partie.

On commence par un Arduino et un afficheur.

Pour intéresser un public jeune à nos activités, nous avons choisi d’associer l’électronique et l’informatique pour nos projets radio et quoi de mieux que les cartes Arduino ?

Que peut-on faire pour quelques euros, quelques soudures et quelques lignes de programme ?
– Un voltmètre numérique
– Un Ohmmètre
– Un capacimètre
– Un générateur ou décodeur morse
– Un mesureur d’inductance
– Un Rosmètre / Wattmètre
– Piloter un générateur de signaux
– Piloter un émetteur / récepteur
– Piloter un rotor
– Piloter une boite d’accord
– Assurer la logique d’un répéteur ou transpondeur
– etc ….. il suffit d’imaginer !

Arduino ???

Le projet Arduino met en œuvre une carte électronique programmable et un logiciel multiplateforme facilement accessible pour créer facilement des systèmes électroniques.
Nous allons utiliser la très répandue carte Arduino Uno (2€50 !) elle est équipée d’un microcontrôleur ATmega328.

Elle dispose de :
– 14 broches numériques d’entrées/sorties
– 6 entrées analogiques
– un quartz 16Mhz
– une connexion USB
– un connecteur d’alimentation jack
– un connecteur ICSP (In-Circuit Serial Programming)
– un bouton de reset
– une led branchée sur la broche N°13
– deux led Rx et Tx

Ses principales caractéristiques sont :
– tension d’alimentation de 5V
– intensité maximale par broche de 40 mA (200 mA cumulés)
– capacité mémoire programme Flash de 32 Ko dont 0.5 Ko utilisé par le bootloader (programme faisant fonctionner l’Arduino)
– capacité mémoire EEPROM de 1 Ko

Une approche originale

Nous avons choisi d’associer rapidement un Arduino et un afficheur LCD (2€ !) et de créer nos premières expérimentations autour, l’idée étant de construire rapidement un récepteur/scanner VHF à base de SA818 et piloté par un Arduino.

Le câblage est réalisé à l’aide de vieilles nappes informatique, il suffit d’ajouter 2 résistances pour fixer la luminosité de l’affichage. Une petite platine de circuit imprimé permettra de rassembler les connexions +/-


Le schéma de base
L’ensemble câblé

Une fois le câblage terminé, si on branche le port USB sur un ordinateur on doit voir s’allumer l’afficheur ainsi que les diodes de l’Arduino.
On utilise déjà 6 sorties numériques pour gérer l’affichage.
Il faut maintenant passer à la programmation, seul moyen d’afficher enfin quelque chose !

Installation de l’environnement de programmation
L’IDE Arduino (Arduino Integrated Development Environment) est un logiciel dédié de la plateforme Arduino et disponible pour Windows, MAC, LINUX.
Rendez-vous sur https://www.arduino.cc/en/Main/Software pour obtenir la dernière version.
Nous ne détaillerons pas l’installation ni le paramétrage du port de communication, voir les nombreux sites Arduino et les vidéos sur le sujet.

Programme de test de l’afficheur
Copier/coller ou recopier le programme ce dessous dans l’éditeur de l’IDE.

// Ajout de la librairie de gestion de l'écran LCD: 
# include <LiquidCrystal.h>
// initialisation des 6 broches à utiliser pour l'écran LCD.
LiquidCrystal lcd(7, 8, 9, 10, 11, 12);
void setup() {
// Préparation lignes/colonnes
lcd.begin(16, 2);
// Afficher sur l'écran LCD.
lcd.print("Hello Noam!");
}
void loop() {
// positionner le curseur colonne 0, ligne 1
lcd.setCursor(0, 1);
// La fonction millis() renvoie une valeur qui représente le nombre
// de millisecondes écoulées depuis la mise sous tension de l’Arduino
lcd.print(millis() / 1000);
}

Cliquer sur TELEVERSER pour envoyer votre code sur l’Arduino.
Première étape terminée ! Nous allons maintenant faire évoluer notre montage, avec 2 résistances supplémentaires, il deviendra un Voltmètre ! Mais également commencer à nous intéresser au langage C.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.