Ils fabriquent leurs récepteurs et écoutent Thomas Pesquet en direct de l’ISS.

Les adolescents (entre 14 et 15 ans) du Club des Radioamateurs Chalonnais sont heureux, après plusieurs mois de conception et de fabrication, ils viennent de recevoir ce samedi 02/10/2021 Thomas PESQUET en direct depuis l’ISS sur leurs récepteurs.

Ils ont menés le projet étapes par étapes :

– Préparation des boitiers avec le perçage des emplacements des divers composants (afficheur à cristaux liquides, boutons de commandes, passages de fils)
– Montage et câblage des composants informatiques, l’afficheur et la carte programmable Arduino.
– Test des composants informatiques,
– Programmation en langage C pour l’affichage d’un message, d’une horloge, d’un voltmètre.
– Préparation de la platine destinée à recevoir le module d’émission / réception (réception seule utilisée pour le moment)
– Câblage de la platine de réception, amplificateur et haut-parleur
– Tests du récepteur, réception d’une fréquence, puis de plusieurs.
– Programmation en langage C des instructions de commande du module de réception, gestion des fréquences, du squelch, du volume.

Ce 2 octobre, ils viennent de franchir une étape importante avec la réception de l’ISS !

Le projet n’est pour autant pas terminé, il faut maintenant :
– Développer le code informatique pour la gestion du scanner de fréquences.
– Détecter la présence d’une émission pour stopper le scanner
– Cabler la partie émission, microphone, filtre.
– Programmer les séquences que l’Arduino doit envoyer au module en position émission, décalage relais, 1750Hz, CTCSS ….

Encore quelques samedis enrichissants à venir.

2 pensées sur “Ils fabriquent leurs récepteurs et écoutent Thomas Pesquet en direct de l’ISS.

  • 08/10/2021 à 12:02
    Permalink

    Si on se souvient des émetteurs récepteurs que les anciens amateurs devaient présenter à l’ examen, on mesure bien l’ évolution des techniques dans le domaine des transmissions radio.
    Adieu le  » creux de Plaque « , bonjour le C++ ! (*)
    Par contre, le fer à souder, lui, n’ a pas changé et trouve toujours sa place sur l’ établi … et le rouleau de soudure au Plomb ( Aaaarghhh ! )

    (*) quoique ; F5TN a bien fait suivre son UV5R (même module, dans une autre boiboite ) d’ un ampli à QQE06/40 !!
    Un quoi? Un filtre ??? Sacré Maxwell !

    f8ebl

  • 11/10/2021 à 18:29
    Permalink

    Merci Antoine
    (pour tes remarques et l’humour 😊 !)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.