Initiation aux ballons sondes

Les adhérents se sont déplacés en nombre le 26 février pour assister à une séance de formation / initiation aux ballons sondes. Pendant plus de 2 heures, Nicolas F4ALM nous a passionné par son expertise « affutée » sur le sujet.

C’est quoi un ballon sonde ?

Un ballon gonflé avec un gaz léger (hydrogène ou hélium) fait monter une sonde (mini-station météorologique équipée d’un émetteur) dans l’atmosphère. Le ballon s’élève à une vitesse d’environ 5 m/s et les instruments mesurent la température, la pression et l’humidité tandis qu’un GPS informe sur sa trajectoire.
Le ballon en latex peut atteindre 25 à 30 km d’altitude, ensuite la pression atmosphérique diminue, la pression du gaz contenu dans le ballon se fait plus forte et le ballon grossit jusqu’à ce que l’enveloppe éclate. Un parachute freine la descente de la sonde.

Types de radiosondes

Ballons écoles:
Les ballons sondes sont de formidables vecteurs pour les expériences. Ces expériences menées dans de nombreuses écoles (~150 par an) en lien avec le CNES et les Radioamateurs permettent aux élèves d’étudier l’atmosphère, la pollution, de prendre des photos ou des films à des altitudes diverses…

Ballons de la direction générale de l’armement:
La DGA Techniques terrestres est un centre militaire d’expertise et d’essais de la Direction générale de l’Armement (la DGA). Il teste des armes militaires sur un terrain au sud-est de Bourges, le directeur de tir doit connaître avec précision l’état de l’atmosphère (force et direction du vent mais aussi température et hygrométrie) immédiatement avant un tir, c’est pourquoi ils utilisent des ballons sondes ( 2 sites de lancements militaires : Bourges et Suippes)

Crédit photo : Groupe Facebook Ballons Haute Altitude France

Ballons de recherches scientifiques:
De nombreuses expériences sont menées par CNES à partir de ballons, aérostats ouverts, ballons sur-pressurisés, montgolfières infrarouges…

Montgolfière infrarouge. Crédits : CNES

Ballons de météo France:
Chaque jour plus de 10 ballons sont lâchés par les stations de Météo-France depuis Ajaccio, Bordeaux, Brest , Nîmes et Trappes.
2 lancés par jours : 0h et 12h Zoulou (1h et 13h en été)
Nos voisins Suisses, allemands, italiens, espagnols, anglais… font de même et les informations transmises sont standardisées.

A quoi sert une radiosonde ?

Les mesures réalisées en altitude complètent les mesures des stations météorologiques au sol. Elles font partie des données assimilées par les modèles de prévision numériques et servent également à comparer et calibrer les mesures prises par les satellites ou les avions . Elles permettent aussi d’établir un profil vertical de l’atmosphère; le profil vertical est un graphique, il décrit les caractéristiques de l’atmosphère en indiquant les données de température, d’humidité et de vents à différents niveaux d’altitude.

Différents types de radiosondes

Radiossonda RS41
RS41
DFM 09
DFM-09
M10
M20

Que peut-on écouter depuis la région Chalonnaise

RS41 de Payern sur 403.500Mhz (ou 404.500Mhz) tous les jours à 12h et 0h
DFM-09 de Bourges sur les fréquences suivante : 404.510Mhz, 404.610Mhz, 404.710Mhz, 404.810Mhz, 404.910Mhz
M10 de Trappes sur 400.999Mhz (ou 401.999Mhz) tous les jours à 12h et 0h
M10/M20 depuis Ury sans connaitre à l’avance les lancements et les fréquences (ce sont les radiosondes du fournisseur de matériel METEOMODEM)
M10 depuis Suippes sans connaitre à l’avance les lancements et les fréquences

Contenu d’une radiosonde

  • Une alimentation (batterie ou piles)
  • Un émetteur radio 400Mhz
  • Un GPS
  • Un capteur de pression
  • Un capteur de température
  • Un capteur d’humidité

Un site de suivi et prévisions.

Rendez-vous sur https://sondehub.org/ vous pouvez-voir les sondes en vol et prévoir le point de chute approximatif, mais aussi les prévisions à 7 jours (mais précises à 3 jours)

Le site SQ6KXY Radiosonde Tracker Database (radiosondy.info) donne également les prévisions pour les jours à venir.

Autres prévisions possibles via le site http://predict.habhub.org/
En précisant le nom du site de lancement exemple :
http://predict.habhub.org/hourly/bourges/
http://predict.habhub.org/hourly/trappes/
http://predict.habhub.org/hourly/ury/

Matériel d’écoute et de décodage

Il est facile de recevoir les radiosondes à l’aide d’un récepteur conventionnel ou d’une clé SDR.

Réception avec clé SDR et logiciel SDR-Console (et oui, encore !)

Recevoir, c’est bien, encore faut-il décoder les informations ! Vous pouvez utiliser le très populaire SondeMonitor ( Licence 25€ HT) https://www.coaa.co.uk/sondemonitor_fr.htm , vous injectez l’audio reçue par votre récepteur (câblé audio pour un récepteur et VBCâble pour une clé SDR)

SondeMonitor décode les messages des radiosondes il génère un fichier de données brutes des sondes analogiques et un fichier hexadécimal de données brutes des sondes digitales. Les données brutes et/ou décodées sont affichées sous forme de tableau ou de graphique.

SondeMonitor affiche une fenêtre indiquant la distance et la direction de la sonde par rapport à votre position, il fournit aussi les informations pour montrer le trajet complet de la sonde en trois dimensions sur Google Earth.

Peut être une image de carte

Autres matériel d’écoute et décodage.

TTGO avec les logiciels MySondyGo où RDZsonde

TTGO est en fait une carte de développement sur laquelle on charge les logiciels spécifique à la réception et décodage des radiosondes, on obtient un récepteur très compact.

TTGO avec boitier et antenne

MySondy GO est un projet permettant de faciliter la recherche des radiosondes sur le terrain. En utilisant un module TTGO et un simple smartphone, il est possible de recevoir directement le signal radio en provenance de la sonde, la position géographique est affichée sur une carte à l’aide du smartphone en liaison Bluetooth avec le module.

Une antenne directive et éventuellement un préamplificateur complète la panoplie du chercheur de Radiosondes.

Partons à la chasse ….

Le but est de recevoir et décoder le dernier point de chute (DPC avec coordonnées GPS) et ensuite se rendre sur place.
Maintenant 2 possibilités :
– Rechercher à l’aide d’un GPS
– En radiogoniométrie par triangulation.

Petit retour sur une recherche RS effectuée par F4GCD, ses enfants et Olivier F4JAM.
L’opération a débuté un lundi en fin d’après-midi mais faute d’équipement, la sonde est restée en place …
Retour mardi matin, mais la perche est trop courte ! Enfin l’après-midi avec un mât et une perche couplée par du Scotch de chantier et après une lutte d’une demie heure l’oiseau tombe.

Les bonnes adresses à consulter
http://radiosonde.eu/
https://meteofrance.gf/
http://www.meteomodem.com/
http://f4emy.free.fr/Radiosonde.htm

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.